Les 7 Plans De Niveau Avanc

Des meilleur conseil pour la salle de naissance 2h pour prendre soin de pelotes

La consommation de munitions, l'alimentation et des autres moyens matériels, l'organisation matériel, médical, d'autres aspects de l'arrière et selon les services de l'arrière de la garantie technique au rayon environ aussi, comme à l'arrivée à l'adversaire se défendant avec la présentation de la profondeur.

Dans des circonstances favorables pour l'approche cachée et le déploiement le régiment peut occuper la position de départ dans le contact direct avec l'adversaire. Dans les conditions données de la subdivision de l'arrière de régiment sortent aux régions fixées par lui dans la nuit avant l'arrivée avec les subdivisions de combat du régiment dans la volonté à l'exécution des tâches au cours de l'arrivée.

En arrivant dans le premier échelon et sur la direction de l'attaque principale de la division, le régiment dépensera plus de moyens matériels, particulièrement les munitions, subir de plus hautes pertes dans le personnel, que les parties arrivant sur la direction secondaire ou trouvant au deuxième échelon (la réserve. Donc et le volume des tâches de l'arrière selon la garantie des subdivisions de ce régiment sera considérable par le grand.

À l'arrivée dans les conditions modernes augmente particulièrement la dépense en essence, le bien de génie, chimique, d'équipement et médical. C'est conditionné par la motorisation complète du régiment, de hauts rythmes de l'arrivée, le caractère de manoeuvre du combat, la nécessité du détour des zones de la contamination, ainsi que les conditions lourdes de voyage.

À la présence du régiment dans le deuxième échelon de la division il est fait intervenir au fond de la défense de l'adversaire. C'est pourquoi son arrière accomplit les tâches d'habitude aux arrêts courts, en se déplaçant après les subdivisions à venir. De plus la dépense des moyens matériels et la perte du personnel augmenteront rudement avec l'introduction du régiment au combat.

La logistique dans l'arrivée s'organisera et se réalise conformément au projet du combat en étroite collaboration avec la garantie technique à la base de la décision centralisée du commandant sur l'organisation du combat.

L'influence essentielle sur l'organisation de la logistique donne la profondeur des tâches et la construction de la formation de combat du régiment. De hauts rythmes de l'arrivée du régiment demandent le déplacement plus fréquent des subdivisions de l'arrière, amène à la réduction de la durée de leurs actions à une place et la réduction des possibilités fonctionnelles. En prenant en considération la construction de la formation de combat du régiment, il est nécessaire de concentrer les efforts principaux de l'arrière sur la garantie de l'artillerie, le détachement avancé et les subdivisions du premier échelon agissant particulièrement sur une principale direction.

Toutes les actions passées à la préparation de l'arrivée du contact direct avec l'adversaire, il faut réaliser en respectant strictement le régime établi jusqu'à cela des actions des subdivisions de l'arrière. L'attention spéciale doit être tournée sur la dissimulation de leur déplacement, sur l'inadmission du resserrement ou d'autres actions, qui peuvent découvrir la préparation du régiment de l'arrivée et démasquer sa formation de combat.

Aux jours ultérieurs au développement de l'arrivée dans la profondeur rapide, où la défense de l'adversaire sous la relation antichar et de génie sera, en général, plus faible, la consommation de munitions, excepté zénithal, d'habitude plus petit en comparaison du premier jour du combat et peut faire :

Le placement et le déplacement de l'arrière. Au contact direct avec l'adversaire le régiment passe à l'offensive d'habitude de la position de la défense après le regroupement nécessaire. Dans ce cas le poste de secours médical et la compagnie de l'approvisionnement du régiment du premier échelon doivent se déplacera en cas de nécessité aux nouvelles régions fixées en tenant compte du regroupement des subdivisions. Si les régions du placement de l'arrière après ce regroupement se trouvent dans la limite de la ligne de l'arrivée du régiment,